Félicitations aux lauréats du ''Business model competition'' !
[IDDH] L'IDDH reçoit Côte d'Ivoire Tourisme pour parler tourisme, culture et tradition
[BULLETIN D'INFO]
LE CRASC n°3 (mai 2018)
[CERAP] Cérémonie de remise de diplômes aux étudiants de l'IDDH
[IDDH] "The life of an economist"
Conférence organisée par les étudiants de L2 économie
[ASMU] Journée de l'éco-citoyenneté pour les apprenti.e.s de l'ASMU à Cocody
[ASMU] Atelier de renforcement de capacité des Maîtres Artisans Formateurs (MAF)
[CERAP/IDDH] Journée culturelle des étudiants à l'ITCJ
Projet ONU FEMMES
L'expertise du CERAP sollicitée
[ASMU] Journée de l'éco-citoyenneté avec les apprenti.e.s de l'ASMU à Abobo


 

2018 03 21 IDDH Conference TREE web 4

 

Du 21 au 22 mars 2018, le CERAP / IDDH était co-organisateur de la conférence internationale à l'Heden Golf hotel d'Abidjan. Cette conférence dénommée « Technology, R&D, Education and Economy (TREE) for Africa 2018 », avait pour but principal de créer une plateforme d’échanges internationaux sur la contribution de la science et de la technologie au développement durable de l’Afrique, à travers une éducation adéquate.

Père François Kaboré, Directeur de l’Institut universitaire du Centre de Recherche et d'Action pour la Paix (CERAP), par ailleurs président de ladite Conférence, a tenu dans son discours introductif remercier l'ensemble des participants pour leur présence. Dans son introduction il a rappelé que "l’Afrique reste un riche continent en termes de ressources naturelles. Mais paradoxalement, le continent est officiellement considéré par tous les indicateurs comme étant le plus pauvre du monde".

Pour sortir de cette impasse, il faudrait prendre conscience de l’énorme potentiel que peut constituer la recherche scientifique et l’innovation technologique pour le développement des pays africains« La recherche scientifique et l’innovation technologique africaine doivent se faire à partir des produits locaux, en vue de les valoriser, et à créer des solutions pour les populations locales », a-t-il déclaré.

Outre l’innovation, le développement, l’économie, la question de la connaissance traditionnelle était également à l’ordre du jour. Toute chose qui justifie la participation de Côte d’Ivoire Tourisme, structure en charge de la promotion de la destination touristique dans le pays.

 

Son directeur général, Jean-Marie Somet qui a relevé la transversalité du tourisme, a traduit l’apport de la technologie dans le développement de l’industrie touristique ivoirienne. Il a ensuite indiqué que la Côte d’Ivoire a opté pour « un tourisme vrai » et non pas de masse. « C'est-à-dire en mettant l’homme au cœur du développement du tourisme », a-t-il expliqué. Non sans ajouter que, pour lui, « l’histoire est le fondement du tourisme ».

 

Pour sa part, le directeur de cabinet Professeur Assane Thiam, représentant la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Bakayoko-Ly Ramata, a exprimé le soutien de la ministre, à l’innovation technologique et à la valorisation de la recherche. 

 

Ces travaux de reflexion ont enregistré la participation d'éminentes personnalités venus de plusieurs pays africains, des Etats-Unis, de France, de Suisse, de Corée du Sud... Pour les discours inauguraux, des étudiants du CERAP/IDDH ainsi que des membres du personnel de l'institut universitaire jésuite étaient présents.

 

2018 03 21 IDDH Conference TREE web 3

 

Retrouver sur notre site, le programme detaille de la conference: http://cerap-inades.org/index.php/10-agenda/239-conference-tree-j-1

Retrouvez l'article de Fraternite Matin: https://www.fratmat.info/index.php/economie/developpement-durable-de-l-afrique-une-reflexion-a-la-valorisation-de-l-innovation-technologique