[CERAP / IDDH] Des étudiants reçoivent les sacrements de Baptême et de l'Eucharistie
COGES et accès à une éducation de qualité
Le DAPS-COGES forme les parents d’élèves, des associations et des enseignants sur le fonctionnement des COGES le 28 mars 2018
[ASMU] Atelier d’échange et de restitution ASMU-CIDFOR-FDFP
[ASMU/RASEP]
11e Rencontre des acteurs du RASEP
La JEC aux côtés de l'ASMU
Alphabétisation des jeunes
[CERAP/IDDH] Journée culturelle des étudiants à l'ITCJ
[ASMU] MISEREOR au CERAP pour une mission d'évaluation
Projet ONU FEMMES
L'expertise du CERAP sollicitée
Félicitations aux lauréats du ''Business model competition'' !
[CERAP] Le personnel, ensemble, pour fêter le travail


Après une licence en communication à l’UCAO, unité universitaire du Bénin, Joël YELOUASSI a souhaité poursuivre ses études au CERAP / IDDH à Abidjan. C’est notamment une amie de l’ONU-CI qui lui a vanté les mérites de l’institut universitaire jésuite à Cocody.

 

Actuellement en Master 2, Droits de l’Homme et action humanitaire, en cours du soir, Joël témoigne de la qualité de l’enseignement qu’il reçoit à l’IDDH:

 

2018 02 08 IDDH temoignage Joel« Le CERAP / IDDH est un établissement de référence dont la formation, de qualité, ne se limite pas à la formation intellectuelle reçue en cours mais comprend aussi une formation humaine – un département y est même consacré ! Ici on reçoit une formation intégrale, complète, où chaque étudiant est accompagné et suivi dans sa formation dans et hors des salles de classes. Ceci différencie vraiment le CERAP / IDDH des autres universités.

 

En plus de cela, l’institut universitaire jésuite est reconnu par le CAMES à partir de là tout étudiant peut s’inscrire sans aucune crainte ! Le corps enseignant est composé de professeurs chevronnés et expérimentés qui transmettent, au-delà de la théorie, un savoir pratique. Pour ne citer que les professeurs René Denis SEGUI (Droit international des droits de l’Homme), Dominique BANGOURA (Justice transitionnelle), ou encore le père Arsène Brice BADO, sj (Introduction à la science politique ; Action humanitaire), chaque enseignant donne le meilleur de lui-même (ou d’elle-même) et, à travers leur rigueur, nous donnent envie de faire et de nous impliquer dans le monde.

 

Bien que créé par des jésuites, le CERAP / IDDH accueille les étudiants de toutes confessions. Cette diversité tant dans le corps enseignant que parmi les étudiants est une vraie richesse pour tous. Elle témoigne de l’ouverture de l’institution et son souci d’être dans le monde. 

 

Je nous invite, nous étudiants du CERAP / IDDH à prendre notre formation au sérieux : certains ne se rendent peut-être pas compte de notre chance d’être dans une telle institution ! La formation reçue ici nous permet de nous réaliser et de participer au développement à tous les niveaux, ici et ailleurs ».