[CERAP] Le personnel, ensemble, pour fêter le travail
[ASMU] MISEREOR au CERAP pour une mission d'évaluation
La JEC aux côtés de l'ASMU
Alphabétisation des jeunes
Projet ONU FEMMES
L'expertise du CERAP sollicitée
COGES et accès à une éducation de qualité
Le DAPS-COGES forme les parents d’élèves, des associations et des enseignants sur le fonctionnement des COGES le 28 mars 2018
[CERAP / IDDH] Des étudiants reçoivent les sacrements de Baptême et de l'Eucharistie
[ASMU] Atelier d’échange et de restitution ASMU-CIDFOR-FDFP
[CERAP/IDDH] Journée culturelle des étudiants à l'ITCJ
[ASMU/RASEP]
11e Rencontre des acteurs du RASEP
Félicitations aux lauréats du ''Business model competition'' !


2017 11 30 ASMU crmonie couv

 

L’Action Sociale en Milieu Urbain (ASMU) du CERAP, forme chaque année plus de 450 jeunes apprenti-e-s à Abobo et Cocody dans le domaine de l’artisanat (volet 1 de l’ASMU sur la formation professionnelle des jeunes vulnérables).

À cet effet, elle organisait le jeudi 30 novembre 2017 à l’Agence Emploi Jeune (AEJ) d’Abobo, structure partenaire du Ministère de la Jeunesse et du service civique, sa cérémonie annuelle de remise d’équipements professionnels (des machines à coudre, matériels de coiffure, etc.), de certificats de fin de formation dans le domaine de l’artisanat, en partenariat avec la République Fédérale d’Allemagne et Misereor/KZE.

 

Malgré l’actualité du sommet Europe-Afrique, plusieurs invités de marque ont répondu à l’invitation, notamment les femmes des ambassadeurs de l’Allemagne, de l’Italie et de l’Algérie. Certains partenaires tels que la Direction de l’Alphabétisation et de l’éducation non formelle (DAENF), le Cabinet du MENETFP, le District, le Ministère du commerce et de l’artisanat, et le premier secrétaire de l’ambassade du Japon étaient également présents.

 

Cette année, le thème était « Nous avons le même métier mais avec l’ASMU et l’alphabétisation, je suis un meilleur artisan ».

 

Cette cérémonie visait avant tout à :

-        Sensibiliser par la promotion de l’alphabétisation dans le secteur de l’artisanat et pour la cohésion sociale.

-         Faire un don d’équipement professionnel (par métier) aux apprentis de deuxième année pour leur permettre d’améliorer leur niveau de connaissance technique en  travaillant à leur propre compte à la maison et générer des revenus pour faire face à leurs besoins.

La remise de certificats, visait à:

-        Attester la compétence du jeune tant par le maître-artisan qui a assuré sa formation pratique que par l’ASMU qui a veillé à son suivi régulier et lui a donné des formations complémentaires.

-        Permettre au jeune d’aller en perfectionnement et de préparer son installation ou sa recherche d’emploi pour réaliser son projet de vie.

 

Récipiendaires du jour

Cette année, nous célébrons 184 apprenti-e-s. Des 2 sites confondus, 76 % des récipiendaires sont des filles. Parmi eux, 103 jeunes reçoivent des équipements professionnels selon leur domaine d’activité et 81 reçoivent des certificats de fin de formation. 13 métiers différents étaient représentés parmi les apprenti.e.s : coiffure, couture, cuisine-pâtisserie, cordonnier, calligraphie, tapisserie, froid-climatisation, mécanique automobile, mécanique camion, tôlerie automobile, électricité automobile, électricité bâtiment et carrelage.

La sélection est faites selon plusieurs critères : son assiduité, sa ponctualité, son attitude vis-à vis des autres et des activités « sociales » (éco-citoyenneté, leadership, etc), ses aptitudes techniques (évaluation du MAF et de l’ASMU) et son assiduité à l’alphabétisation.

En effet, à côté du métier qu’apprend le jeune, il lui est fait obligation de suivre des formations complémentaires dispensées par l’ASMU, dites formations humaines et  formation en gestion (notions de comptabilité simplifiée, gestion d’atelier et de finances).

En outre, les jeunes analphabètes ou déscolarisés d’un niveau jugé insuffisant sont amenés à suivre des cours d’alphabétisation par le biais d’une trentaine de centres partenaires dans les quartiers et du Projet Pilote de Proximité (PPAP) avec les volontaires de la JEC et les étudiantes et étudiants du CERAP. Des modules de formation professionnels et des évaluations viennent compléter la formation.

 

Déroulement

Dans l’ensemble des discours des représentants du Ministère du commerce, de l’artisanat et de la promotion des PME, du Directeur général du CERAP, le père Goussikindey, et de la directrice de l’ASMU, la sœur Martine Patron, les apprentis étaient encouragés à poursuivre leur formation avec sérieux et leur ont expliqué l’importance de l’alphabétisation dans leur métier et dans leur quotidien.

Tous les intervenants ont valorisé le travail de nos jeunes qui ont le courage d’apprendre un métier ainsi que l’importance du secteur de l’artisanat qui procure des milliers d’emplois à la Côte d’Ivoire.

En fin de cérémonie, outre la remise des équipements professionnels et des certificats, tous ont pu admirer le travail réalisé par les jeunes à travers un défilé pour les différents métiers (couture, coiffure, tapisserie).

 

 Merci encore à tous les partenaires de l’ASMU : l’Allemagne et Misereor, l’OMCFAA, HUBEJE, le groupe des femmes d’Ambassadeurs, le District et les Mairies de Cocody et Abobo, l’AEJ, les PFS, Complexes socioculturels et centres sociaux…

 

2017 11 30 ASMU crmonie 1