L'équipe de l'ASMU
Trophée de l’écocitoyenneté de l’ASMU
Étudiants, apprentis et volontaires: tous ennsemble
Service projets au Mont Nimba
Restitution et échanges, 6 octobre 2017
ASMU auprès de la jeunesse de Azaguié-Blida
8 septembre: journée internationale pour l'alphabétisation
le CERAP et l'ASMU s'engagent!
Messe solennelle de rentrée
CERAP et UE à la RTI
Projet de carographie des organisations de la société civile ivoirienne
UE et CERAP: renforcement des CRASC
Redynamisation et appui à la société civile
CEDOC
Centre de documentation du CERAP-IDDH
Quelle est l'identité du CERAP?
Fruits d'une réflexion commune avec l'ensemble du personnel le 16 juin 2017
CEDOC
Centre de documentation du CERAP-IDDH
Rencontre pédagogique 2017-2018
CERAP-IDDH
Jeunesse Africaine: bombe à retardement ou opportunité historique?
Vendredi au CERAP-IDDH: honneur aux tenues traditionnelles africaines
Formation VBG: réalités de l’excision
Rencontre du RASEP de Cocody au CERAP
ASMU
Nos apprentis


2017 10 Jeunesse Africaine

Jeunesse africaine : "Bombe à retardement" ou opportunité historique?
African youth: "Time Bomb" or historic opportunity?
Bilingue français / anglais
Groupe Initiative Afrique, Édition Harmattan Côte d’Ivoire

Ce livre bilingue français/anglais, fruit de la 3e conférence internationale à Yamoussoukro du think tank "Groupe Initiative Afrique" (GIAF), est disponible en Côte d’Ivoire à l'Espace Harmattan (Cocody) et sur demande en version pdf.

Sr Martine Patron, directrice de l'ASMU, fait partie de ce think tank dans le cadre du volet 3 de recherche-action et #plaidoyer de l’ASMU.
La 4e Conférence internationale sur l'intégration régionale en Afrique a eu un écho des travaux dans LeMondeAfrique du 12 octobre 2017: http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/10/12/le-maroc-a-la-cedeao-une-adhesion-loin-de-faire-l-unanimite_5200011_3212.html?xtor=RSS-3208  

Davantage d'informations sur le site web du Giaf : http://initiative-afrique.org/fr/
L'article complet: http://cerap-inades.org/index.php/10-agenda/175-jeunesse-africaine-bombe-a-retardement-ou-opportunite-historique

 

Synopsis : "L'analyse en profondeur de la situation actuelle de la jeunesse africaine conduit à un pronostic très sombre pour le futur, à moins d'une véritable inversion des politiques actuelles vers de nouveaux "tropismes" : remettre la jeunesse "au cœur" de la politique et mettre l'emploi au centre de la politique économique. Cet enchaînement d'actions conduira à un véritable changement de paradigme, et l'implication de la jeunesse dans cette entreprise sera décisive (ouvrage bilingue)".

Propos en introduction du livre:

Les recommandations qui suivent résultent des débats de la 3e conférence internationale du Groupe Initiative Afrique, un important think tank panafricain indépendant et à but non lucratif, qui a rassemblé une cinquantaine de personnalités de haut niveau issues des domaines de la politique, de l’entreprise, de l’université, de l’art et de la société civile, incluant des représentants de la jeunesse.


En s’inspirant des méthodes de méthodes de débat de l’Institut ASPEN, dont le groupe est issu, qui visent à définir des axes stratégiques et à énoncer des recommandations concrètes, la conférence s’est déroulée sur deux jours et demi, durant lesquels les participants ont élargi les cadres des débats habituels sur la jeunesse, en mêlant les aspects démographiques, sociologiques et culturels et les aspects économiques de l’emploi.

C’est en croisant l’ensemble de ces angles d’analyse qu’ont été établis ces constats, priorités et recommandations qui doivent faciliter les prise de décision des décideurs publics, privés et les acteurs de la société civile à qui ce document est destiné.

La conférence s’est tenue en octobre 2014, un mois avant la révolution au Burkina-Faso.

GROUPE INITIATIVE tient à remercie les sponsors et les partenaires qui ont permis de financer la conférence et d’enrichir son contenu, tout particulièrement son président, Charles Konan Banny, pour son soutien, le groupe bancaire panafricain Ecobank , l’Agence Française de Développement et le CIAN (Conseil Français des Investisseurs en Afrique).