Fermeture de la bibliothèque (CEDOC)
du 1er août au mardi 5 septembre inclus
Liste d'attente pour test rentrée 2017-2018
Venez vous inscirre!
Cérémonie de remise des diplômes des étudiants L3 de l'IDDH
Samedi 26 juin 2017: 59 étudiants diplômés!
Réflexion commune et détente pour le personnel du CERAP
16 juin 2017: journée du personnel à l'ITCJ
14e session de formations du Pôle social
Télécharger toutes les informations
Le Service projets du Pôle social du CERAP en action
Projet à Sikensi
Quelle est l'identité du CERAP?
Fruits d'une réflexion commune avec l'ensemble du personnel le 16 juin 2017
RDV pur les oraux le mardi 22 août 2017
ASMU
Nos apprentis en image
Opération Coup de Balai samedi 8 juillet 2017
Abobo PK 18 Résidentiel et Bougounisso
Projet Pilote d’Alphabétisation de Proximité (PPAP)
Journée bilan pour les volontaires JEC et bénévoles du CERAP / IDDH


2017 07 08 coupbalai1

 

Le samedi 8 juillet 2017, l’ASMU organisait avec plusieurs acteurs locaux et partenaires, une opération coup de balai dans les quartiers Bougounisso et PK 18 Résidentiel d’Abobo. Cette opération s’inscrit dans le cadre des activités du projet foncier 4 de l’ASMU qui vise « à favoriser une citoyenneté active soucieuse des droits, du bien commun et du vivre-ensemble ». Cette action de citoyenneté avait pour thème : «Mon environnement, c’est ma vie. Stop aux déchets gnaman-gnaman ! ».

Dès 8 heures du matin, des bénévoles et des membres de nombreuses associations (Union des femmes de Bois Sec, Union des jeunes de Bois Sec, associations du secteur mosquée Bamba, Amicale des acquéreurs de PK 18, Association des Acquéreurs de Lots Villageois et Urbains, Association des femmes propriétaires de lots de PK 18 Résidentiel et la jeunesse du quartier Bougounisso), soucieux de vivre dans un environnement sain se sont dirigés vers les six lieux de rassemblement prédéfinis.

Malgré quelques difficultés qui ont pu être partagés avec Paul GBANFREIN, de l’ASMU, de nombreux points positifs sont ressortis de cette première journée d’opération Coup de Balai. Sur chaque site, tous étaient actifs : chacun prenait plaisir à nettoyer dans une ambiance de fraternité. « Après l’activité, des gens qui ne parlaient pas avec moi sont venus me féliciter. Certains voulaient que nous allions parler et sensibiliser leurs voisins. J’ai senti que j’avais fait du bon travail. Les femmes absentes continuent de s’excuser » : disait la présidente de l’Union des femmes de Bois Sec.

Sur l’ensemble des sites, il y eu une forte mobilisation des femmes. De nombreux passants, qui ont apprécié l’opération, ont même pris des dadas pour aider les groupes. Dans le secteur mosquée Bamba, lorsque les jeunes arrivaient devant une cour, les occupants sortaient travailler avec eux.

Les différents groupes se sont appropriés l’activité.

Ils ont parfois décidé de continuer l’opération :

- Pour le secteur mosquée Bamba : les responsables prévoient sortir deux fois par mois : la date du 22 juillet 2017 est prévue pour la prochaine sortie. Pour mieux percevoir l’impact, ils préconisent de nettoyer rue par rue. Ils redistribueront le reste de sacs poubelles aux ménages et des jeunes passeront pour les récupérer moyennant une somme qu’ils fixeront. Ils entendent également poursuivre les sensibilisations via la projection de films de sensibilisation).

- L’Union des femmes de Bois Sec et l’Union des jeunes de Bois Sec : Pendant l’opération, le président de l’Union des jeunes de Bois Sec a fait confectionner, sur fonds propres, des pancartes interdisant le jet des ordures qui ont ensuite été affichés dans plusieurs endroits stratégiques. Il a également loué une sonorisation et confectionné des affiches. Pour la suite, il envisage de nommer un responsable de chaque rue pour veiller à la mobilisation et la surveillance ainsi que de rédiger une charte sur la bonne gestion de l’environnement. La prochaine sortie est pour le samedi 5 août 2017. Les deux organisations prévoient de confectionner trois pousse-pousse pour le ramassage quotidien des ordures dans leur secteur. D’ici le 5 août, elles souhaitent faire trois projections de sensibilisation.

- L’Association des femmes propriétaires de lots de PK 18 Résidentiel : Avant de fixer la prochaine date, la présidente préfère miser sur la sensibilisation. Au-delà des projections, elle prévoit d’engager une fanfare et distribuer des sacs poubelles aux ménages. L’accent sera mis sur la sensibilisation des jeunes.

- La jeunesse du quartier Bougounisso a sollicité les outils le lendemain, dimanche, pour évacuer les déchets stockés en bordure de voies.

À terme, cette activité vise à favoriser la création de structures locales, favorables au contrôle citoyen et à la gestion inclusive (éducation, salubrité, santé, prises de décision, etc.).

Toutes ces structures travailleront à la promotion du respect des différences et des valeurs démocratiques pour la promotion de la justice sociale et de la cohésion sociale.

2017 07 08 coupbalai2