LES JÉSUITES

 

La spiritualité ignatienne

Le jésuite est nourri de l’expérience des Exercices Spirituels d’Ignace de Loyola. Les caractéristiques majeures de « l’esprit jésuite » sont :

  • le discernement spirituel : une attention aux mouvements intérieurs qui aide à déceler l’appel libérant de Dieu et à prendre une juste décision,
  • la relecture : une reprise, dans la durée, non seulement sur ce que l’on a fait mais sur ce que cela nous a fait,
  • le Magis (“davantage”) : le désir d’engager sa liberté concrètement, de faire un pas de plus en vue d’une vie plus libre et plus fructueuse,
  • un regard positif : un a priori de bienveillance sur les hommes et le monde qui sont sauvés par Dieu. Avant de juger ou de condamner, écouter jusqu’au bout,
  • la volonté d’aller par-delà les frontières : pouvoir être à la fois auprès des déclassés du système scolaire et auprès des meilleurs élèves, s’engager dans la liturgie comme dans des questions de bioéthique, considérer le monde non plus comme composé d’entités séparées mais interdépendantes entre elles,
  • la contemplation dans l’action : pour le jésuite, prière et action dans le monde ne s’opposent plus. S’engager dans le monde, c’est collaborer à l’action créatrice de Dieu à l’œuvre aujourd’hui.

En savoir plus sur Ignace de Loyola >>

 

 

Un engagement apostolique

Les jésuites sont engagés dans des missions extrêmement variées. Cette diversité vient de l’intuition qu’aucun aspect de la vie humaine n’est étranger à Dieu.

Au CERAP, les jésuites travaillent particulièrement dans les domaines de l’éducation, de la spiritualité, de la pastorale de la jeunesse, de la formation humaine ainsi que l’engagement pour la justice sociale et le développement.

 

Source : site de la Compagnie de Jésus www.jesuites.com

 

page 1 - 2 - 3 - 4 - 5

Retour