[Institut universitaire] Cérémonie d'au revoir aux étudiants de Sophia University
[CERAP] Cérémonie de remise de diplômes aux étudiants de l'IDDH
[ASMU] Atelier de renforcement de capacité des Maîtres Artisans Formateurs (MAF)
[Service projets] Le CERAP aux côtés des populations de Sikensi
[CERAP / Institut universitaire] Semaine d'intégration des nouveaux étudiants


 

2018 09 08 journe alpha 3

 

 

Dans le cadre du Projet Pilote d’Alphabétisation de Proximité (PPAP), l’AMSU (Action Sociale en Milieu Urbain) du CERAP, œuvre quotidiennement pour « la formation socioprofessionnelle des jeunes vulnérables » (volet 1).

 

En partenariat avec la DAENF (Direction de l’alphabétisation et de l’éducation non-formelle), volontaires de la JEC, étudiants bénévoles du CERAP/IDDH, des formations d’alphabétisation fonctionnelle sont organisées pour tous les apprenti.e.s dans nos centre de Cocody et d’Abobo.

 

« Le 8 septembre 2018, la Journée internationale de l'alphabétisation sera célébrée dans le monde entier sous le thème "Alphabétisation et développement des compétences". Malgré les progrès réalisés, des problèmes d'alphabétisation persistent et les exigences en termes de compétences requises pour le travail évoluent rapidement. Cette année, la Journée de l’alphabétisation examine et met en évidence des approches intégrées qui peuvent simultanément soutenir le développement de l'alphabétisation et des compétences, pour améliorer la vie et le travail et contribuer à rendre les sociétés équitables et durables.

 

Un objectif, l'alphabétisation pour tous

L’objectif de cette journée est de souligner l'importance de l'alphabétisation auprès des citoyens, des collectivités et des associations. Aujourd'hui, près d'une personne sur sept est illettrée, et sur les 860 millions d'illettrés, 500 millions sont des femmes.

 

Par sa résolution A/RES/56/116, l'Assemblée générale des Nations Unies avait proclamé la période de dix ans débutant le 1er janvier 2003 "Décennie des Nations Unies pour l’alphabétisation". Cette échéance passée, il faut bien se rendre compte qu'il reste beaucoup de travail à accomplir et rendre hommage aux nombreuses associations qui œuvrent dans le domaine ».

 

[Source : UNESCO]