Félicitations aux lauréats du ''Business model competition'' !
[CERAP/IDDH] Journée culturelle des étudiants à l'ITCJ
La JEC aux côtés de l'ASMU
Alphabétisation des jeunes
[CERAP] Le personnel, ensemble, pour fêter le travail
[ASMU] MISEREOR au CERAP pour une mission d'évaluation
[CERAP / IDDH] Des étudiants reçoivent les sacrements de Baptême et de l'Eucharistie
[ASMU] Atelier d’échange et de restitution ASMU-CIDFOR-FDFP
Projet ONU FEMMES
L'expertise du CERAP sollicitée
COGES et accès à une éducation de qualité
Le DAPS-COGES forme les parents d’élèves, des associations et des enseignants sur le fonctionnement des COGES le 28 mars 2018
[ASMU/RASEP]
11e Rencontre des acteurs du RASEP


 

2018 05 04 ONU femmes Yopougon 5

  

Dans le cadre ONU Femmes intitulé « Femmes et jeunes filles actrices de la prévention des conflits à travers les mécanismes d'alerte précoce et les réseaux d'informations », le Centre de Recherche et d'Action pour la Paix (CERAP), représenté par Mesdames OUADAN Marie-Louise et BEHIBRO Edith, ainsi que Monsieur GADE Charles, a conduit une mission de supervision dans la commune de Yopougon du 2 au 4 mai. Il s'agissait principalement, pour le CERAP, d'encadrer et d'évaluer la formation des femmes médiatrices par l'ONG LEADAFRICAINES.

Les formatrices de l'ONG LEADAFRICAINES, sous la supervision du CERAP, ont ainsi pu dispenser six modules de formations :

  • Droits de la femme
  • Genre et droits de la femme
  • Les mécanismes traditionnels et modernes de prévention des conflits
  • L'implication des femmes dans les mécanismes de prévention de conflits
  • La médiation
  • Le système d'alerte précoce

L'objectif central de cet atelier était de donner des outils nécessaires aux femmes de la commune de Yopougon afin de les impliquer davantage dans la gestion des conflits.

2018 05 04 ONU femmes Yopougon 2

 

Au terme de cet atelier, Madame OUADAN, Directrice administrative du CERAP, a animé un temps d'échanges, questions et est revenue sur des points d'incompréhension que les participantes n'avaient pas bien assimilés.