Collection "La roue tourne... Essai"

 

                                                                                                

L'Afrique au temps des Blancs (1880-1935)

La colonisation apparaît, au plan politique et économique, comme un processus de désintégration et de réintégration de l’espace du continent.L’objectif fondamental du colonisateur a été, non pas la mise en valeur des colonies, mais au contraire leur exploitation, au profit du développement de la Métropole.

Simon-Pierre Ekanza expose «la Vision des vaincus», en prenant en compte, parmi les faits majeurs de la période coloniale, non seulement les réactions des Africains face aux transformations intervenues dans leurs sociétés, mais aussi leur aptitude à se constituer ou à se reconstituer en sujets historiques. [...]

 

Auteur(s) : Simon-Pierre EKANZA

2005 - 14,5 x 21 cm - 190 p.

ISBN : 2-915352-09-7

Prix : 4 000 F CFA (6,10 €)

 

 Moderniser l'Etat africain ?

Dans les crises de toute sorte que connaît continent africain en ce début du 21ème siècle, un acte central est souvent désigné comme particulièrement chargé de responsabilité : l'État. On le savait de constitution encore assez faible : n'était-il pas un nouveau-né dans la société traditionnelle africaine, et pour ainsi dire de père étranger ? On le savait de santé assez fragile : or l'arrivée des Africains aux affaires nationales n'allait-elle pas compromettre les bases de cet instrument du "bien commun" en l'assujettissant aux caprices ethniques des uns ou aux ambitions totalitaires des partis uniques des autres ?

 

Auteur(s) : Pierre AYOUN N'DAH

2003 - 14,5 X 21 cm - 190 p.

ISBN : 2-915352-03-8

Prix : 6 000 F CFA (9,15 €)

 

Regars sur... Le foncier rural en Côte d'Ivoire

Le problème foncier se pose partout dans le monde. S'il concerne au premier chef les relations entre voisins et la vie quotidienne du village, il se prolonge dans le choix, toujours délicat, des législations nationales qu'adoptent les États pour assurer l'accès à la terre dans la tranquillité publique et la paix civile.

La Côte d'Ivoire est l'un de ces pays où les terres, avec les promesses de prospérité qu'elles recèlent, posent avec le plus d'acuité le problème foncier. La compétition pour les terres y constitue certainement et depuis longtemps l'un des problèmes les plus graves de la vie commune, spécialement dans les régions forestières de Basse Côte d'Ivoire où les "indigènes" ont accueilli de nombreux "allogènes" de Côte d'Ivoire ou des pays voisins, qui y "possèdent" et exploitent des champs de café, cacao et vivriers divers.

 

Auteur(s) : INADES

2003 - 16 X 24 cm - 216 p.

ISBN : 2-315352-00-3 et 2-844871-97-6

Prix : 9 000 F CFA(13,77 €)

 

 Humeurs et folies

Voici donc un recueil de textes cueillis au jour le jour, écrits au gré des évènements et des circonstances. L'auteur interroge le temps qui passe, les manières d'agir et de penser, les formules consacrées ; il jette un regard critique sur l'expérience quotidienne des femmes, des hommes et des plus jeunes quel que soit leur rang social, l'appartenance ethnique ou religieuse. Ici, le lecteur est invité à une promenade à travers un champ en friches ou une forêt dense, hors des sentiers battus.

 

Auteur(s) : Lucien Matthieur NGOUIN CLAIH

2005 - 14,5 x 21 cm - 222 p.

ISBN : 2-915352-15-1

Prix : 6 000 F CFA (9,15 €)

 

Côte d'Ivoire : de l'ethnie à la nation, une histoire à bâtir...

Dans cet ouvrage, Côte-d’Ivoire : De l’ethnie à la nation, une histoire à bâtir…, Simon-Pierre EKANZA réfléchit sur l’une des questions brûlantes de l’heure : la nationalité ivoirienne... Délimité à l’extrême fin du XIXe    siècle par le colonisateur français, au gré de ses besoins, le territoire ivoirien devait englober plus d’une soixantaine de groupes ethniques d’origines et d’appartenances diverses qui, sans l’avoir souhaité, se sont retrouvés dans les limites de ses frontières, unis dans le même destin. (...)

 

Auteur(s) : Simon-Pierre EKANZA

2007 - 14,5 x 21 cm - 88 p.

ISBN : 2-915352-34-8

Prix : 2 500 F CFA (3,82 €)

 

Ecrits pour la démocratie

Dans cet ouvrage, l’auteur nourrit un espoir : celui de voir la démocratie prendre racine en Côte d’Ivoire pour irriguer tous les aspects de la vie individuelle et collective des Ivoiriens. A partir d’un regard rétrospectif sur l’histoire de son pays, l’auteur dégage des pistes de réflexions en vue d’une revitalisation de la démocratie dans son pays.

“En jetant ce regard en arrière, dit l’auteur, nous avons pris la mesure de nos souffrances dans la conquête et dans l’exercice de la démocratie. Ces douleurs elles-mêmes doivent faire l’objet d’une approche intellectuelle adéquate. Par une démarche dialectique, nous saurons reconnaître les mérites et les fautes des uns et des autres ainsi que leur part de responsabilité dans notre histoire. L’objectif naturellement n’est pas de renforcer les ressentiments qui entretiennent la fascination de la vengeance, mais d’aboutir à une autocritique collective...”.

 

Auteur(s) : SERY BAILLY

2010 - 14,5 x 21 cm - 244 p.

ISBN : 9782915352634

Prix : 6 000 F CFA(9,15 €)

 

Côte d'Ivoire : entre barbarie et démocratie. Splendeur et décadence d'un système politique (1893-2009)

Tout au long de cette analyse théorique de la situation socio-historique de la Côte d’Ivoire, l’auteur a voulu montrer trois choses fondamentales. D’une part, il a établi que l’expérience passée n’était pas mauvaise en soi. D’autre part, il a précisé que les solutions appliquées ne sont pas idoines parce qu’elles ont été le résultat d’une analyse, sinon d’un diagnostique incorrect de la situation. Enfin, pour enclencher le développement politique, économique et social de la Côte d’Ivoire, Martial Ahipeaud estime qu’il importe d’avoir une nouvelle base idéologique et une vision radicalement différente de celle que son pays a connue jusqu’aujourd’hui.

 

Auteur(s) : Martial Joseph AHIPEAUD

2010 - 14,5 x 21 cm - 212 p.

ISBN : 9782915352603

Prix : 6 000 F CFA(9,15 €)