Collection "Histoire de la Côte d'Ivoire"

                                                                      

Côte d'Ivoire : terre de convergence et d'accueil (XVème-XIXème siècles)

Cet ouvrage est le premier-né de la collection nouvelle que l’équipe des historiens de la Filière Histoire de l’Université de Cocody-Abidjan a décidé d’écrire sur le passé de la Côte-d’Ivoire. Un projet commun anime cette collection : rendre compte de l’histoire des peuples ivoiriens et comprendre que “chacun des peuples ivoiriens est le fruit de l’histoire, le résultat d’un processus continu de fusion entre des apports humains et culturels d’extractions diverses”. La crise sociopolitique actuelle ne convie-t-elle pas les Ivoiriens à une relecture de leur histoire ? Ce livre met l’accent sur l’histoire de la migration et du peuplement en Côte-d’Ivoire depuis le XVe siècle jusqu’au XIXe siècle. 

 

Auteur(s) : Simon Pierre EKANZA

2006 - 14,5 x 21 cm - 120 p.

ISBN : 2-91535262264

Prix : 3 000 F CFA - (4,58 €)

 

 Côte-d’Ivoire : L’immigration des Voltaïques (1919-1960)

Cet  ouvrage  met  l’accent  sur  l’immigration  des Voltaïques en Côte-d’Ivoire coloniale. En effet, considérée  comme  colonie  d’exploitation, la Côte d’Ivoire fut, de 1893 à 1960, le théâtre d’une intense activité économique qui exigeait la mise en valeur des terres fertiles. Confronté à l’insuffisance de la main-d’oeuvre, le colonisateur fit appel aux travailleurs africains. C’est le début d’une migration forcée ou “provoquée”.

Dans son économie, ce livre aborde les causes, les modes de recrutement, les conditions de vie dans les structures d’accueil (chantiers et villages de colonisation) et les retombées socio-économiques de ces migrations de travail.

Auteur(s) : Jacques L. TOKPA

2006 - 14,5 x 21 cm - 122 p.

ISBN : 2-915352-23-2

Prix : 3 000 F CFA - (4,58 €)

         

 Côte d'Ivoire : les premiers habitants

Au cœur des crises sociopolitiques et de nombreux conflits armés se trouve la question lancinante des identités. On oppose à dessein «l’autochtone» à l’étranger». En Côte d’Ivoire, le débat sur la nationalité renvoie d’emblée à la question récurrente de savoir qui est Ivoirien et qui ne l’est pas. Il émerge dans ce débat, soutenu et animé par certains politiques, une «conception selon laquelle les Ivoiriens sont tous venus de quelque part», qu’il n’y a aucun peuple autochtone et que la Côte- d’Ivoire est une «terre de convergence», une colonie de peuplement.

A travers cet ouvrage, Gilbert GONNIN et René ALLOU Kouamé apportent leur contribution à ce débat en s’appuyant essentiellement sur une documentation historique et socio-anthropologique.

 

Auteur(s) : Gilbert GONIN ; René ALLOU

2006 - 14,5 x 21 cm - 120 p.

ISBN : 2-915352-30-5

Prix : 3 000 F CFA - (4,58 €)

      

Côte d'Ivoire : les résistances à la conquête coloniale

Dans ce livre, l'auteur rend compte de l'impérialisme colonial français et de l'échec des résistances ivoiriennes. Cependant, au-delà de cette «vision des vaincus», il reconnaît que les résistances ont une grande portée historique. Elles ont contribué «à la prise de conscience d'une situation commune, à la défense de la liberté et de l'indépendance, à la reconnaissance d'une spécificité culturelle». Elles ont également «servi de référence, de mythe mobilisateur à la lutte anticolonialiste et nationaliste qui se développe après la seconde guerre mondiale». Ainsi ces résistances sont-elles considérées comme un «protonationalisme», une sorte de réponse à l'oppression d'une société étrangère. Au total, cet ouvrage convie le lecteur à découvrir que depuis les premières tentatives de pénétrations coloniales, les Africains en général ont toujours résisté et réclamé leur liberté et leur indépendance.

 

Auteur (s) : Jean-Noël LOUCOU

2007 6 14,5 x 21 cm - 150 p.

ISBN : 2-915352-31-3

Prix : 3 000 F CFA - (4,58 €)

   

Côte-d’Ivoire : Islam et sociétés, contribution des musulmans à l’édification de la nation ivoirienne (XIe-XXe siècles)

La Côte d'Ivoire est un exemple particulièrement éloquent  d'espace  pluriel en  Afrique  de  l’Ouest  : premiers occupants et vagues successives d'immigrés, ethnies multiples, religions diverses y cohabitent en général pacifiquement. Mais dans les périodes plus critiques de son histoire nationale, la Côte d'Ivoire fait inévitablement l'épreuve de clivages se raffermissant, mettant en danger la cohésion sociale et pouvant aller même jusqu'à mettre en cause l'unité et l'identité de la nation. Constatant que, depuis environ une quinzaine d'années, la communauté musulmane est parfois mise à l'index par certains de ses concitoyens, l'auteur, Lémassou FOFANA, invite ses lecteurs à mieux connaître la contribution de la communauté musulmane à la constitution et à l’histoire de la nation ivoirienne.

Auteur(s) : Lémassou FOFANA

2007 - 14,5 x 21 cm - 154 p.

ISBN : 9782915352320

Prix : 3 000 F CFA - (4,58 €)

                                                                                      

 Côte d'Ivoire : un siècle de catholicisme

L’histoire de l’Église catholique de Côte d’Ivoire st peu connue du grand public ivoirien y compris des propres fidèles, et nombreux sont ceux qui continuent de s’interroger sur le rôle joué par cette institution à l’échelle nationale. Pourtant, de nombreux ouvrages existent sur le sujet. Mais l’utilisation exclusive de ces ouvrages par des spécialistes et des étudiants dans le cadre universitaire et leur méconnaissance du grand public ivoirien, exposent l’Église catholique à des critiques infondées.

L’un des objectifs du présent ouvrage vise à faire connaître à un large public, l’histoire vraie et dépassionnée de cette institution. Il se donne aussi pour ambition, d’évoquer l’implantation et la croissance du catholicisme, ainsi que son apport inestimable à la construction et au développement de la nation ivoirienne.

 

Auteur (s) : Ernest Gnagoran YAO BI

2009 - 14,5 x 21 cm - 175 p.

ISBN : 9782915352559

Prix : 3 000 F CFA - (4,58 €)