Les filières

  1. MASTER : Option Droits de l’Homme et Action Humanitaire

Objectif de la formation

Objectif général : Former des spécialistes capables d’œuvrer dans le domaine des Droits de l’Homme et de l’Action Humanitaire.

Objectif spécifique

  • Renforcer les capacités des apprenants
  • Mettre à la disposition des apprenants des outils de promotion et de protection des Droits de l’Homme,
  • Former des personnes capables de mener un projet humanitaire
  • Donner aux futurs experts, des outils de travail en Droits de l’Homme et en Action Humanitaire

Débouchés de la formation

Les diplômés de ce parcours peuvent travailler dans des organisations nationales ou internationales, des entreprises privées ou publiques dans des domaines visant à la protection des droits de l’homme. Le titulaire de ce Master peut assumer entre autres la fonction de

  • Expert en Droits de l’Homme
  • Expert en Action humanitaire
  • Consultant en Droits de l’Homme
  • Formateur en Droits de l’Homme et en Action Humanitaire

Quelques organisations ayant déjà recruté des diplômés de cette formation : Nations Unies à New York, Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples en Tanzanie, Division des Droits de l’Homme de l’ONUCI, Comité International de la Croix Rouge (CICR), Délégation de la Commission Européenne  à Abidjan,  HCR,  Care  International,  Conseil Norvégien des Réfugiés (NRC), Service Jésuite des Réfugiés (JRS), Commission Nationale des Droits de l’Homme, Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS), Convention Nationale de la Société Civile…

 

  1. MASTER : Option Gestion des Conflits et Paix

Objectifs de la formation

Le Master en gestion des conflits et paix a pour ambition de fournir une formation approfondie, à la fois théorique et pratique, dans les domaines de la gestion des conflits et du maintien de la paix dans le contexte africain. Il vise à former des professionnels opérationnels dans les domaines de la médiation et de la négociation, de l’éducation à la paix, des relations internationales, des affaires et de la gestion des projets de paix. Ce Master est centré sur des questions spécifiques à l’Afrique contemporaine.

  • Développer des compétences dans les domaines de la médiation et de la négociation ;
  • Assurer le perfectionnement des acteurs des ONG et autres institutions de la société civile, ainsi que des cadres des administrations nationales et internationales dans les domaines de la résolution des conflits et de la culture de la paix ;
  • Développer les compétences techniques locales pour élaborer, planifier et exécuter des projets d’édification de la paix ;
  • Développer, dans le milieu des entreprises et des affaires, des compétences dans la gestion des litiges et contentieux, l’arbitrage des affaires et le dialogue social ;
  • Développer des capacités locales d’expertise et d’assistance technique.

 

Débouchés de la formation

Ce parcours dote les étudiants d’outils pour l’analyse, la prévention et la gestion des conflits sociaux. Un accent particulier est mis sur les méthodes de gestion coopérative des conflits, notamment la négociation et la médiation. Les étudiants qui choisissent ce parcours peuvent travailler en entreprise comme des cadres Ressources Humaines (RH) capables de concevoir et de mettre en place des dispositifs de prévention des conflits dans les organisations (dispositifs d’alarme sociale, observatoires sociaux, démarche de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, etc.) et de gérer des situations conflictuelles (avec les organisations syndicales, les communautés locales…).

Ils peuvent également travailler dans les organisations de la société civile et les organismes internationaux œuvrant dans les domaines de la cohésion sociale, de la paix et de la sécurité humaine. Ce parcours du Master s’inspire du DESS gestion des conflits et paix organisé par le CERAP depuis 2005.

Quelques organisations ayant déjà recruté des diplômés de cette formation : Comité International de la Croix Rouge (CICR), Délégation de la Commission Européenne à Abidjan, Mission Économique de l’Ambassade de France à Abidjan, GTZ, Médecin Sans Frontières, Care International, Search for Common Ground (SFCG), Conseil Norvégien des Réfugiés (NRC), Conseil Danois des Réfugiés (DRC), Life and Peace Institute, Save the Children, Comité National de Pilotage du Redéploiement de l’Administration (CNPRA), Groupe SIFCA, Convention de la Société Civile…

 

  1. MASTER : Éthique Économique et Développement Durable

Objectifs de la formation

Les pratiques de la RSE et du Développement Durable connaissent un fort essor lié à l’évolution des cadres de régulation, au volontarisme de certaines entreprises, à la pression des différents acteurs (syndicats, ONG, consommateurs, investisseurs…). Les entreprises européenne et américaine s’engagent de plus en plus dans la RSE et le Développement Durable. Leurs filiales en Afrique leur emboîtent progressivement le pas. Autant de facteurs qui offrent des perspectives croissantes de débouchés.

Le Master Éthique Économique et Développement Durable a pour vocation de forger une culture philosophique, conceptuelle et managériale pour un Développement Durable. S’adressant à des personnes en capacité d’assurer des responsabilités au sein d’entreprises, de collectivités ou d’associations en tant que futurs cadres, le parcours Éthique Économique et Développement Durable prépare à l’exercice du discernement sur les enjeux éthiques auxquels toute organisation humaine est aujourd’hui confrontée. La formation assure un enseignement autour des champs d’application et des savoirs faire en prise directe avec les principes du développement durable.

Débouchés de la formation

Elle s’adresse aux étudiants se destinant à accompagner les entreprises, les collectivités locales, les administrations, les institutions publiques et privées, les organismes non gouvernementaux et fondations dans la définition, la rédaction, la mise en place, la formation et la communication d’une politique de développement durable.

Quelques organisations ayant déjà recruté des diplômés de cette formation : SIFCA-Siège, SAPH, PALMCI, CGECI, SIB, Chambre de Commerce Européenne en Cote d’Ivoire, NESTLE, CERAP, AZITO, Direction Générale du Développement Durable de Côte d’Ivoire, PETROCI…

 

  1. MASTER : Option Gouvernance et Responsabilité Sociétale des Entreprises (GRSE)

Objectifs de la formation

Les étudiants de ce parcours apprennent à analyser les opportunités, les enjeux stratégiques et les conditions d’implémentation d’une démarche RSE. L’ensemble des enjeux et méthodes du management de l’entreprise responsable sont ainsi abordés (GRH, audit, normalisation et certification,…). La maîtrise des outils de pilotage et d’évaluation de la RSE leur permet d’accompagner le processus de mise en œuvre, d’en contrôler la cohérence et d’en apprécier les résultats (pour l’entreprise et son environnement).

Débouchés de la formation

Le titulaire de ce master peut assumer entre autres, des fonctions au sein des entreprises, des autorités de régulation, des collectivités locales, des administrations, des institutions publiques et privées, des organismes non gouvernementaux, des confédérations et groupements d’entreprise, des chambres de commerce, des groupes de pression (syndicats, ONG, consommateurs, investisseurs,…).

Quelques organisations ayant déjà recruté des diplômés de cette formation : Allianz-Assurance, Banque Atlantique, Cargill, Fair Labor Association, Alcatel-Lucent, UNACOOPEC, SCB, Ecobank, Bolloré Africa Logistic, Moov, IPLAST.

 

Télécharger le formulaire de préinscription