CERAP et UE à la RTI
Projet de carographie des organisations de la société civile ivoirienne
Rencontre pédagogique 2017-2018
CERAP-IDDH
Quelle est l'identité du CERAP?
Fruits d'une réflexion commune avec l'ensemble du personnel le 16 juin 2017
ASMU
Nos apprentis
UE et CERAP: renforcement des CRASC
Redynamisation et appui à la société civile
8 septembre: journée internationale pour l'alphabétisation
le CERAP et l'ASMU s'engagent!
L'équipe de l'ASMU
Messe solennelle de rentrée
ASMU auprès de la jeunesse de Azaguié-Blida
Jeunesse Africaine: bombe à retardement ou opportunité historique?
Service projets au Mont Nimba
Restitution et échanges, 6 octobre 2017
Vendredi au CERAP-IDDH: honneur aux tenues traditionnelles africaines
CEDOC
Centre de documentation du CERAP-IDDH
CEDOC
Centre de documentation du CERAP-IDDH
Trophée de l’écocitoyenneté de l’ASMU
Étudiants, apprentis et volontaires: tous ennsemble
Formation VBG: réalités de l’excision
Rencontre du RASEP de Cocody au CERAP


Jeudi 12 octobre, France Volontaires Côte d’Ivoire organisait la 5e édition de la Journée du Volontariat Français au Plateau à Abidjan. L’édition de 2017 était placée sous le thème : « Apport des volontaires à la réalisation des Objectifs de Développement Durable - Comment l’engagement volontaire peut-il contribuer à une éducation de qualité ? ».

 

Sous le patronage du Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France et du Ministère ivoirien en charge de la Jeunesse, la journée fut l’occasion de célébrer l’engagement des volontaires de tous horizons et de mettre en valeur leurs initiatives et celles de leurs structures d'accueil. De nombreux acteurs publics, privés et associatifs et plus de 600 visiteurs étaient présents pour échanger au travers de témoignages, films, panel d’échanges, village associatif et spectacles de danses et musiques.

 

2017 10 12 JVF couv

 

Le CERAP, en tant que structure d’accueil d’Agnès Vincent, une volontaire en VSI (volontariat de solidarité internationale) envoyée par INIGO* et la DCC*, ainsi que des volontaires et bénévoles actifs à l’ASMU, était présent avec un stand animé par des volontaires de l’ASMU. De nombreux visiteurs se sont arrêtés pour poser des questions sur le CERAP, les formations universitaires, les formations du Pôle social et les engagements de volontariat et bénévolat possibles à l’ASMU.

 

Pendant les témoignages en amphithéâtre, le CERAP a été invité par France Volontaires à prendre la parole. Sr Martine Patron, Directrice de l’ASMU, a présenté les actions du CERAP, des 2 pôles – universitaire et social – et plus précisément du Projet Pilote d’Alphabétisation de Proximité (PPAP) des apprenti-e-s qui s’appuie sur des volontaires de la JEC et des étudiants bénévoles de l’IDDH. Elle a montré comment l’objectif 4 des Objectifs de Développement Durable pour une éducation de qualité (ODD4) contribue à la lutte contre la pauvreté (ODD1) et prépare les jeunes à occuper ensuite un emploi décent (ODD8). Elle a invité les jeunes présents à faire des choix dans l’usage de leur temps et à s’engager au service des autres, dans l’alphabétisation et le volontariat notamment en ayant le souci des jeunes filles servantes. Marius Kanga, ancien volontaire et coordonnateur du PPAP, a ensuite témoigné de son expérience et des fruits très positifs de son volontariat en termes de connaissance d’une institution, d’augmentation de ses compétences et de son employabilité. Il a exposé comment les volontaires recevaient une formation en andragogie avec le concours de la DAENF-MENET et d’autres formations de l’ASMU qui étaient un plus dans leur cursus universitaire.

 

Dans son intervention lors du panel, Madame OUATTARA Maman, Directrice de la Direction de l'Alphabétisation et de l'Éducation non formelle (DAENF-MENET), a plusieurs fois remercié l’ASMU-CERAP qui sollicite son Ministère et propose des accompagnements concrets et de qualité pour l’alphabétisation et l’éducation des jeunes.

2017 10 12 JVF bis

 

France Volontaires est la plateforme française des volontariats internationaux d’échange et de solidarité. Elle veille à leur promotion et leur développement en France et dans le monde. Elle conduit une mission d’intérêt général d’information et d’orientation des publics en désir d’engagement, participe au développement quantitatif et qualitatif des engagements volontaires et solidaires à l’international et accompagne les acteurs du volontariat dans 55 pays. Créée en 2009, sous la forme d’une association, France Volontaires est le fruit d’une construction partagée entre des associatifs impliqués dans la solidarité internationale et des acteurs publics, notamment le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Elle réunit aujourd’hui plus de 50 membres et est présente dans 23 pays au travers de son réseau des Espaces Volontariats, centre de ressources et d’information sur les engagements volontaires à l’international.

L’espace France Volontaires en Côte d’Ivoire a ouvert en 2009. Depuis juillet 2016, il se situe à Cocody, à quelques mètres de la Pharmacie Mermoz dans un lieu où volontaires, partenaires et personnes désirant s’engager et s’informer sont accueillis, renseignés et accompagnés.

 

 

*INIGO est le service de volontariat international des jésuites. Née sous le nom JVI (Jésuite Volontariat International) en 2006, l’association envoie chaque année près d’une vingtaine de volontaires à travers le monde. http://www.inigo-volontariat.com/

*La DCC, Délégation Catholique pour la Coopération, fête cette année ses 50 ans. ONG catholique de développement, la DCC est le service du volontariat international de l’Église en France. Présente dans plus de 50 pays, la DCC accompagne chaque année plus de 500 volontaires. Ils agissent dans tous les domaines de développement et dans tous les types de métiers.

Elle est également membre fondateur de France Volontaires.

Toute l’action de la DCC s’inscrit dans le souffle de l’Évangile, qui irrigue son action, sa mission et sa manière d’être au monde et aux autres. « La DCC offre une façon originale de servir le développement par le volontariat: il s’agit de vivre une solidarité pour l’Homme, par l’Homme, pour tous les Hommes, par tous les Hommes ». http://ladcc.org/